Archives pour la catégorie Eclaircissements

Symbolique de l’homo sovieticus dans le Donbass occupé

L’homo sovieticus et ses amis

Dans un conflit, la dimension symbolique des représentations de chaque camp a une grande valeur. Cela est particulièrement vrai pour la guerre de libération ukrainienne. Néanmoins, en France cette portée est méconnue, très vraisemblablement délibérément de la part des poutinolâtres que l’on retrouve dans un prisme allant du front de gauche au Front national en passant par la tendance rase bitume de l’UMP.
Bien sûr on avait vu lors de l’invasion de la Crimée les satellites staliniens du kremlin monter une garde farouche devant les statues de Lénine en brandissant des portraits de … Staline, rien de moins. Le ton était donné, plus encore que pro russes ces gens-là avaient démontré un tropisme d’homo sovieticus pro soviétiques pour le Kremlin. Vladimir Poutine, promoteur de la défense du passé soviétique dans la perspective d’un avenir impérial russe néo-soviétique, trouve là une clientèle rêvée pour ses rêves pan-slaves surannés.

dzerL’extension du conflit au Donbass par sa seule volonté allait mettre en lumière les mêmes réflexes, la même logomachie hors d’âge nous envoyant à celle de la Pravda des années 50 où la révolution Hongroise de 1956 était qualifiée de ‘révolte nazie des fils des mères fascistes’, la même fièvre obsidionale d’une Russie convoitée après celle d’une URSS citadelle assiégée etc etc…. le pire étant que cette propagande grossièrement chauvine, et historiquement fausse devait trouver un certain écho en France.
Tels Maurice Thorez, déclarant en 1956 que Budapest avait ‘échappé de justesse à la contre-révolution’ et se félicitant de l’écrasement de l’automne hongrois par les chars soviétiques, on entend tel ou tel député UMP Lire la suite

Publicités