Archives du mot-clé pays Baltes

La Lituanie cible des seditions impérialistes du Kremlin ?

La Lituanie, indépendante depuis 1990, après un demi-siècle d’une sanglante occupation-colonisation soviétique (plus de 100 000 Lituaniens ont été exterminés par les soviétiques et des dizaines de milliers d’autres déportés sur une population d’alors  2 millions d’âmes), compte moins de russophones que ses deux autres sœurs baltes (6%). Néanmoins avec une frontière commune avec la colonie russe, héritée de l’Urss, de Kaliningrad, elle est elle aussi la cible de menées subversives et déstabilisatrice du Kremlin.  Depuis des mois, elle fait l’objet d’attaques en règle de la part des media russes, à tel point qu’il a été envisagé de limiter leur audience sur les ondes des foyers lituaniens.  Ajoutons  à cela l’interview de Putin à Belgrade, le 16 octobre, dénonçant un prétendu  fascisme balte, dans un contexte de passivité occidentale vis-à-vis de l’invasion de l’Est de l’Ukraine faisant suite à l’annexion de la Crimée. Les pays Baltes, bien que membres de l’UE et de l’OTAN, se sentent dangereusement projetés en quasi première ligne ? L’UE ayant déjà payé le prix de sa léthargie munichoise par les affichages d’attitudes pro russes chypriotes, bulgares et hongroises ,des revirements tchèques et slovaques, le pays baltes se demandent si la solidarité atlantique jouera bel et bien en cas d’agression ou de sédition que certains éléments annoncent . En effet, une nouvelle affaire semble accréditer une prochaine arrivée de ‘petits hommes verts’ semblables à ceux apparus en Crimée puis au Donbass

Comme le révèle la presse lituanienne, il ressort des murs facebooks et VK des élèves d’une école russe de Lituanie, l’école Sofija Kovalevskaja, que ceux-ci ont participé , comme chaque année, à un camp paramilitaire d’entraînement en Russie, la camp soyouz (union) 2014. Au moment où renaît l’irrédentisme révisionniste russe, le terme union revêt  une connotation inquiétante de mariage forcé à la soviétique. Ces enfants ont donc appris à lancer des couteaux, à démonter des kalashnikov, ont été initié aux actes de base du combattant d’infanterie, aux rudiments du corps à corps, en uniforme russe, avec une information sur les académies militaires russes. Notons que la ‘promotion 2013 du camp soyouz, s’était déroulée à Odessa dans l’Ukraine du pantin Yanoukovitch, tout un symbole. Autre symbole et non des moindres, c’était alors le professeur ….de maths Vitalij Kuzborski qui avait conduit ses élèves dans ce ‘camp d’été’, beau joueur de flûte de Hamelin que voici….

lit 1

Jeune russophone de Lituanie entraîné en Russie…..

lit 3

ses camarades de classes s’entrainant au lancer de couteau

lit 2

le jury du camp d’été….trognes brejnéviennes garanties

Ainsi, la Lituanie comprend qu’elle a tout intérêt à relever sans délai son niveau de sécurité, c’est à l’honneur de sa courageuse Présidente, Dalia GrybauskaItè, d’avoir initié les mesures salutaires suivantes. L’armée de terre Lituanienne comprend 3 500 personnels (sur 8 000 soldats des 3 armes) d’active et 4000 réservistes. Il a donc été décidé de créer parmi les unités  d’actives une force de réaction rapide de 1 500 hommes projetable  en quelques heures en tout point du territoire. Cette annonce est consécutive  à celle de doubler le budget de la défense pour atteindre 2% du PIB.

colline des croix lituanie-1

Colline des croix, monument populaire aux victimes de la colonisation soviétique en Lituanie

@France Ukraine Solidarité

Publicités